Apple TV + mérite une bien meilleure application pour iPhone !

Apple et Subscription Services ressemblent à deux groupes de mots qui seront encore plus connectés en 2020. Cependant, il y a quelque chose que la société Cupertino ne semble pas prendre en compte. Et tu ne comprends pas pourquoi.

Cela a tout à voir avec l'application Apple TV. Comment est-il possible que l'entreprise qui nous a habitués à une expérience utilisateur complètement cohérente et complète puisse avoir une si mauvaise application ?

Apple TV + mérite une telle meilleure application…

L'opinion vient d'essayer de regarder For All Mankind, un Apple Original. La société américaine peut même avoir de bonnes séries et films, disons, mais ce n'est pas du tout agréable de les voir dans l'application.

Il est cool que, en partie, vous puissiez utiliser le mode Image dans l'image sous macOS. Soit dit en passant, il devrait être possible de le faire également sur iOS (je ne parle pas d'iPadOS), mais ce n'est qu'un conseil. Néanmoins, sa disposition sur l'iPhone laisse beaucoup à désirer.

Cependant, la somme suprême de l'impensable était de réaliser que le verrouillage vertical de l'écran ne vous permet pas de regarder du contenu en paysage. Autrement dit, par rapport à YouTube, bien que vous ne puissiez utiliser votre smartphone que dans un sens, il est possible de le faire.

Avant il y avait Picture-in-Picture et tout ne serait pas mauvais !

C'est simple, mais cela facilite beaucoup l'utilisation et la visualisation du contenu. En fait, qui veut à tout moment voir une série sur l'iPhone avec deux barres noires qui occupent – je dirais – plus de 66% de l'écran ? Enfin, pas moi, certainement.

Ainsi, une commande qui peut déjà être passée auprès d'Apple, pour 2020, n'a pas à voir avec les originaux présents dans le service d'abonnement, mais plutôt avec l'application où ils peuvent être consultés.

Parce qu'il est certain qu'à un moment aussi critique que celui-ci, la technologie traverse le marché du streaming multimédia, l'expérience utilisateur compte. Et ça compte beaucoup. Nous verrons ce qui se passe.