Craig Federighi parle des annonces de la WWDC dans une interview

Le vice-président du génie logiciel d'Apple, Craig Federighi, a été interviewé par le rédacteur en chef de MacStories, Federico Viticci, dans l'épisode de la semaine dernière du podcast AppStories.

Je me souviens qu'au moment du lancement du premier iPad, beaucoup ici au Brésil ont dit que ce n'était qu'un iPhone géant. Je crois que Federighi a également entendu des blagues similaires. Et, selon lui, iPadOS est venu enterrer cette idée une fois pour toutes:

"Des choses comme le glisser-déposer, la vue partagée, la diapositive, l'Apple Pencil… sont des choses qui définissent vraiment une façon différente de travailler avec l'appareil. Quand je travaille sur mon iPad, je n'ai pas l'impression de travailler sur un iPhone géant… ou comme je suis travaillant sur un Mac. J'ai l'impression de travailler sur un iPad. "

Il a également commenté en plaisantant la nouvelle prise en charge de l'iPad pour le stockage externe, comme les clés USB et les cartes SD:

"Disques externes. Nous sommes prêts à retourner dans les années 90. Vous savez, les gens les utilisent encore parfois. "

Découvrez notre galerie d'images iPadOS ici.

Lorsqu'on lui a posé des questions sur le projet Catalyst, Craig a insisté pour dire que cette fonctionnalité facilitera la tâche consistant à importer des applications de l'iPad vers le Mac.

Il a ajouté que le projet Catalyst offrira à Apple "le même genre d'avantages que d'avoir une seule équipe qui peut se concentrer sur une meilleure idée et la lancer sur toutes nos plateformes".

Concernant le nouveau framework SwiftUI d'Apple, Craig a déclaré qu'il permettrait aux développeurs d'utiliser du code déclaratif facile à comprendre pour créer des interfaces utilisateur fantastiques et complètes, ce qui se traduira par le développement de meilleures idées et de meilleures applications.

Que pensez-vous, chers lecteurs ? Les nouvelles pour iPad et Mac ont-elles tout pour plaire aux utilisateurs et aux développeurs ? Laissez vos impressions dans les commentaires.