Fin d'Adobe Flash dans Safari pour MacOS ?

Apple a supprimé toute prise en charge d'Adobe Flash dans la version bêta du prochain Safari pour macOS. De telle sorte que, la version finale du navigateur Apple, Flash sera officiellement abandonné.

Selon les notes de version de Safari Technology Preview, version 99, la prise en charge d'Adobe Flash Player a été supprimée. Par conséquent, cela signifie que lorsque la prochaine version de Safari sera publiée, les utilisateurs ne pourront pas installer ou utiliser Flash dans le navigateur. Il est probable que la fin de la prise en charge d'Adobe Flash n'aura aucun impact sur les utilisateurs, car la plupart des navigateurs d'autres sociétés se sont déjà éloignés du format Flash Player.

De même, les utilisateurs d'iPhone ou d'iPad ne seront pas affectés, car iOS et iPadOS n'ont jamais pris en charge Flash. Finalement, beaucoup se souviendront des fortes critiques de Steve Jobs sur ce logiciel d'Adobe. Dans une lettre ouverte d'avril 2010, Jobs a critiqué Adobe Flash pour sa faible fiabilité, étant un logiciel propriétaire et résolvant ses problèmes uniquement et exclusivement à la merci d'Adobe, ne fonctionnant pas bien sur les écrans tactiles multiples et la consommation élevée de la batterie en appareils mobiles. En conséquence, Apple a refusé de dépendre de logiciels en développement constant et multiplateforme, alors que le logiciel était fonctionnel et innovant.

En conséquence, Adobe a finalement reconnu les problèmes posés par Flash et a annoncé en 2017 son intention de mettre fin à la durée de vie du plug-in Flash. Adobe a encouragé les développeurs de contenu à migrer tout le contenu Flash vers les formats HTML, WebGL et WebAssembly.

Après tout, Steve Jobs avait raison

Adobe Flash Player, a toujours présenté un nombre infini de défauts critiques. Ces failles ont exposé les utilisateurs de Mac et PC à des logiciels malveillants et à d'autres risques de sécurité. En ce sens, Apple et Microsoft ont toujours dû travailler au fil des ans pour suivre les correctifs de sécurité. Soit dit en passant, Apple lui-même est allé jusqu'à cesser de vendre des Mac avec Flash préinstallé. De cette façon, il a garanti qu'ils n'étaient pas envoyés avec des versions obsolètes, mettant les utilisateurs en danger.