Les tags Apple pourraient arriver cet été

Dans une note envoyée aux investisseurs, l'analyste bien connu et fiable Ming-Chi Kuo a indiqué que des "Apple Tags" pourraient arriver au cours du deuxième ou du troisième trimestre de l'année.

En effet, Kuo n'utilise pas le nom "Apple Tags" pour faire référence aux dispositifs de suivi d'Apple. L'analyste parle d'une "étiquette ultra large bande (UWB)", car il s'agit essentiellement d'un appareil qui sera utilisé pour placer des objets, afin que nous puissions connaître en temps réel leur emplacement – comme une étiquette.

Toujours selon la rumeur du nom "AirTags", cet accessoire aurait dû vendre "des dizaines de millions" d'unités d'ici la fin de l'année, selon Kuo. On pense également que les "Apple Tags" devraient tirer parti de la puce U1 qui équipe les iPhone 11 et 11 Pro. De cette façon, il sera possible de localiser des objets à courte distance avec une plus grande précision que Bluetooth et Wi-Fi.

De plus, il devrait également y avoir une fonctionnalité très intéressante pour localiser les objets équipés de "Apple Tags". Selon Kuo, la recherche d'objets devrait être possible en réalité augmentée, "offrant des fonctions de mesure à courte portée". Fondamentalement, nous devrions pouvoir ouvrir une application – probablement "Rechercher" – et utiliser l'appareil photo de l'iPhone pour localiser l'objet.

Cela dit, je pense qu'il sera également possible de localiser des objets avec des "Apple Tags" sur de longues distances. Dans le passé, des rumeurs parlaient de la possibilité, anonyme, que cet accessoire se connecte à des iPhone inconnus, afin de fournir sa localisation en temps réel.

Avec le nombre d'iPhone sur la planète, ce sera certainement une fonctionnalité très populaire. A moins qu'il ne fonctionne qu'avec des smartphones équipés de la puce U1. Mais il y a aussi des rumeurs selon lesquelles cette puce pourrait atteindre Android… voyons !