Samsung aurait demandé une indemnisation parce qu’Apple ne vend pas assez d’iPhones

oled-ecran-iphone

Alors que Samsung continue de comparer ses téléphones phares aux derniers iPhones qu’Apple fabrique dans l’espoir de convaincre les clients que les téléphones Galaxy sont une meilleure option, Samsung est également un grand fan de l’iPhone. C’est parce que Samsung est un fournisseur de pièces détachées pour iPhone, et ces offres Apple peuvent être très lucratives. Le meilleur exemple concerne l’écran OLED de l’iPhone, qui est très cher. Samsung Display est le fournisseur de la plupart des panneaux OLED pour iPhone, car Samsung fabrique les meilleurs écrans OLED pour smartphones. Mais il s’avère que Samsung n’est pas satisfait des ventes d’iPhone, et veut qu’Apple paie une lourde pénalité pour tous les écrans d’iPhone qu’il n’a pas réussi à acheter en raison des ventes d’iPhone plus lentes que prévu.

Un rapport d’ETNews indique que Samsung Display cherche à obtenir une compensation s’élevant à des centaines de milliards de won, ce qui se traduit par des centaines de millions de dollars. Apple aurait accepté d’acquérir une certaine qualité de panneaux auprès de Samsung Display, mais n’aurait pas réussi à atteindre ces chiffres. Samsung Display et Apple ont négocié la question mais ne se sont pas encore mis d’accord sur les termes.

Samsung a investi dans une installation d’affichage A3 qui ne servirait qu’à Apple, une usine OLED flexible de 6e génération qui peut produire environ 100 millions d’écrans OLED pour iPhone chaque année. Mais il n’est pas clair quel était l’approvisionnement minimum qu’Apple a accepté d’acheter.

La production de l’usine A3 est tombée à moins de 50 % de sa capacité, la demande pour les ventes d’iPhone étant restée faible, indique le rapport. Les ventes de la génération iPhone XS qui a suivi l’iPhone X de 2017 n’ont pas non plus été spectaculaires, et Apple a souvent été accusé d’avoir réduit les commandes de panneaux OLED en conséquence. Le bénéfice d’exploitation de Samsung Display a chuté à 2,62 billions de won l’an dernier, soit environ la moitié des 5,7 billions de won rapportés par la société en 2017, un chiffre qui reflète parfaitement la chute des ventes de smartphones. Les ventes de Galaxy ont également été plus lentes que prévu, et ces appareils sont également équipés d’écrans OLED de Samsung Display.

Le respect des quotas n’est pas le seul problème entre les deux parties, selon ETNews. Apparemment, Samsung Display a connu quelques problèmes de fabrication avec certains des panneaux OLED qu’elle a fournis à Apple, et il se peut qu’une « petite pénalité » lui ait été imposée.

ETNews note également que le non-respect des quotas pourrait être un problème pour les accords d’Apple avec d’autres fournisseurs de panels, bien que les fabricants d’écrans demandent rarement un remboursement. Au lieu de cela, Apple peut signer des accords d’affichage supplémentaires avec les fabricants qui couvrent d’autres produits.

Fait intéressant, le rapport note que Apple a offert de telles options à Samsung Display pour les panneaux OLED qui s’adapterait aux tablettes et aux ordinateurs portables. Jusqu’à présent, mais aucun des iPads ou MacBooks existants ne dispose d’écrans OLED. Des rumeurs antérieures ont dit qu’Apple envisageait l’utilisation de panneaux OLED pour d’autres appareils, y compris les MacBooks.